Le prélèvement à la source est prévu pour le 1er janvier 2019, il a pour objectif de supprimer le décalage d’un an entre la perception des revenus et le paiement des impôts sur ces revenus, sans modifier son montant.

Avec le prélèvement à la source, tous changements (mariage, pacs, divorce, décès, naissance) sont pris en compte immédiatement. L’impôt s’adapte donc aux revenus du moment en temps réel, et le taux de prélèvement s’applique chaque mois aux revenus perçus avec la possibilité de demander sa mise à jour en cas de besoin.

Salariés et retraités : En janvier le prélèvement à la source s’applique, le montant de l’impôt est déduit automatiquement et indiqué sur la fiche de paie. Pendant la période des déclarations de revenus (d’avril à juin), on dispose d’un nouveau taux de prélèvement applicable en septembre. D’août à septembre, l’administration fiscale envoie le nouveau taux aux employeurs et aux caisses des retraites.

Indépendants et bénéficiaires de revenus fonciers : Les impôts sont payés via des acomptes calculés par l’administration fiscale sur la base de la déclaration de revenus et prélevés mensuellement ou trimestriellement. En janvier le prélèvement à la source s’applique, les acomptes sont prélevés à compter du 15 janvier ou du 15 février en cas de prélèvements trimestriels. La période des déclarations de revenus (d’avril à juin) permet d’avoir le nouveau taux de prélèvement et du montant d’acompte applicable en septembre.